Le nail art, cette folie des ongles stylés

Le nail art, vous connaissez sûrement ! On en a toutes raffolé dès son apparition il y a quelques années, moi la première. Poudres, paillettes, stickers, micro-billes… Tout est bon pour rendre ses ongles aussi extravagants que possible. Mais aujourd’hui, parfois j’hallucine en voyant les excentricités que l’on peut voir dans la rue.

nail

Le nail art, comment ça marche

Au départ, le nail art était simplement une solution pour faire tenir son vernis bien plus longtemps que d’habitude. On couvrait ses ongles d’une base, un vernis spécifiquement conçu pour que le vernis de couleur agrippe mieux à l’ongle, on ajoutait le vernis couleur et surtout, on recouvrait de ce qu’on appelle un « top coat », c’est-à-dire un vernis sous forme de gel que l’on fait sécher à l’aide d’une lampe UV pour manucure.

A la base, c’était ce « top coat » qui était arrivé comme une révolution. Il donnait solidité et longévité à nos vernis, les faisant tenir jusqu’à dix fois plus longtemps – six semaines en général pour moi.

Le nail art sous toutes ses formes

Mais très vite, et malgré les polémiques sur les dangers des lampes UV, la pratique est devenu une passion pour beaucoup d’entre nous et la tendance est partie dans des milliers de directions : on s’est effectivement rendu compte que grâce à la solidité et la longévité de ce « top coat », rien ne nous empêchait d’ajouter un peu de tout et de n’importe quoi en dessous de cette couche.

C’est ainsi que sont apparus de nombreux accessoires de nail art, tous aussi extravagant les uns que les autres : paillettes, bien sûr, mais aussi stickers miniatures, pochoirs et autocollants, poudres holographiques… Autant de possibilités – voire bien plus – que nous autorisent les limites de notre imagination.

Et ça ne s’arrête pas là !

Comme tout phénomène de mode, les tendances évoluent. Ce qui est épatant avec le nail art, c’est la rapidité avec laquelle la pratique s’est envolée. On observe effectivement un engouement assez incomparable dans ce domaine comparé aux autres pratiques de mode.

Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement des couleurs excentriques que l’on peut apercevoir sur les ongles de nos amies ou nos collègues. Cela va parfois jusqu’à ce qu’on pourrait qualifier de constructions architecturales ! Sur le « top coat », on n’hésite maintenant plus à rajouter encore une couche de colle pour y disposer des accessoires en 3D comme des micro-billes, des confections en pâtes fimo, des strass extravagants… Le tout jusqu’à ce que nos ongles deviennent trop lourd pour qu’on puisse les porter.

La question : jusqu’où ira cette tendance ? Vu la rapidité de son évolution, il ne nous faudra sans doute pas très longtemps pour le découvrir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *