La mode des montagnes

Maîtriser les essentiels de la saison pour affronter la jungle urbaine …. On sait que vous savez. Mais, chères gazelles citadines, si vous projetez de migrer vers les cimes enneigées au mois de Février, il va falloir vous acclimater à un tout autre environnement…

Tout d’abord, sachez que cette année la neige est au rendez-vous et que par conséquent, les trottoirs de vos stations préférées seront parfaitement impraticables pour celles qui s’y aventureraient en Derby’s à talons de 10 cm. On oublie également la sandale d’hiver (même avec de grosses chaussettes en laine) si l’on veut garder tous ses doigts de pied. En revanche, on investit dans un basique indémodable et hyper pratique : une paire de « Timberland ». L’idée est de se fondre un minimum dans le paysage local pour éviter d’effrayer le charmant autochtone.

girl-126162_1280

On peut également ressortir ses Uggs, qui depuis que SJP les porte à nouveau, sont en passe de devenir un basique elles aussi. Issues du croisement entre une Moon Boot et une botte indienne, cette année, on adopte la Ugg à lacets.

Si vous faites encore partie du clan « Je-ne-mettrai-jamais-de-Uggs-c’est-vraiment-trop-moche », une jolie paire de bottes en cuir velour et semelles en crêpe (Jonak) seront tout aussi appropriées.

Pour les modeuses aguerries, les puristes, les invétérées (invertébrées) du talon haut, voici l’escarpin de montagne, la stiletto version 4X4 : la botte ou bottine compensée à semelle crêpe.

(Disponibles sur lebazarparisien.com à 78€ au lieu de 195€….)

Une fois qu’on est bien dans ses baskets, on bichonne ses belles gambettes.
Cette partie est bien plus simple puisqu’il vous suffira de mettre dans vos valises les basiques de la saison :

L’incontournable jean slim.

Bien que le jean large (Version XXL ou pattes d’eph’ 70’s) aie fait son apparition cette saison et qu’il soit à la pointe de la fashion, gardons l’esprit pratique : la neige, ça mouille… et quand le bas du jean touche la neige, il est mouillé… et quand le bas de mon jean large est mouillé, il salit mes chaussures… CQFD.

Noir, gris ou brut, il fait toujours bon effet.
Le legging en laine très fine (à mettre sous une robe-pull ou une mini en jean avec un pull en laineXXL ; les Zadig&Voltaires sont du meilleur effet)

Sans oublier : les collants opaques et les chaussettes à torsades en laine (à faire dépasser de nos jolies bottes).

Qu’est-ce qu’on se met sur le dos ?

Des pulls, des gilets, des écharpes… Bref, de la maille !
Dans sa valise on met :
un petit pull à col roulé noir ou gris chiné qui passe partout et bien pratique quand il fait vraiment froid (en cachemire).
des cardigans : masculins, XXL, sans manche, en laine à torsade… (pour un look Isabelle Marant ). On les porte sur un legging, un slim, une mini, une robe pull près du corps et on superpose.

Avec un jean, on aime aussi les petits gilets un peu rétro

Et par dessus?

La star de l’hiver, c’est la doudoune Moncler. Version courte ou longue, on ne voit qu’elle de Paris à Megève en passant par Saint Moritz, Milan ou Aspen. Cette maison fondée en 1952, est connue pour la qualité professionnelle de ses produits élaborés selon les conseils des plus grands alpinistes de l’époque. Tombée en désuétude dans les années 90, la marque revient sur le devant de la scène portée par le revival 80’s mais surtout par la direction de Remo Ruffini qui est en passe de la transformer en véritable marque de luxe.

L’accessoire, chose très nécessaire…

Pour parfaire votre look de « fashionista à la montagne », vous n’oublierez pas :

La maxi écharpe en laine et le bonnet qui va avec ( seulement si on n’a pas de doudoune ; les deux ensemble, ça fait « too much »…)

« Un truc en fourrure » : un renard, une chapka , des moufles… (attention, le gilet en fourrure est un peu trop vu, revu, corrigé et imité)

Les lunettes vintage : On range ses Pilotes et Wayfarer et on ressort les Cebe des années 80 (tendance, quand tu nous tiens !). On peut aussi fouiner dans les tiroirs de grand-maman et lui chiper ses lunettes de soleil des années 50.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *